L’amie inconnue de Jean Moulin

Les conditions de l’arrestation de Jean Moulin sont connues partiellement. Des archives de la mi-juin 1943 demeurent en effet inaccessibles tant en France qu’à Londres.

L’historien Jacques Baynac, qui a précédemment publié Secrets de l’affaire Jean Moulin et Présumé Jean Moulin, part de ce constat d’inaccessibilité pour  concentrer ses recherches sur les relations électives du résistant. Trois femmes entourent Jean Moulin : sa soeur, Laure Moulin, son amie Antoinette Sachs, et Jeanne Boullen,  inconnue du grand public.

Intrigué par une citation de Laure Moulin évoquant les « prouesses restées clandestines » accomplies par Jeanne Boullen, l’historien décide d’investiguer sur son rôle, elle qui fut une des dernières personnes à côtoyer Jean Moulin avant son arrestation. Après une décennie d’âpres recherches, Jacques Baynac finit par retrouver trace de la petite-fille de Jeanne Boullen, grâce à  l’institut Yad Vashem. L’auteur parvient ainsi à accéder aux notes de Jeanne Boullen, couchées sur un cahier bleu. Précieux cahier.

Jeanne Boullen grandit dans une famille protestante. Elle obtient son brevet d’infirmière en 1934. En 1935, elle s’engage au sein de la Croix Rouge. En 1939, elle est promue infirmière chef de la défense, affectée à la Préfecture d’Amiens. Elle rencontre Jean Moulin à Chartres, en mai 1940, après les bombardements d’Abbeville et de Beauvais. Le charme opère, malgré la pesanteur du contexte : « Ce Préfet imperturbable me rappelle soudain Lawrence d’Arabie et je le lui dis en riant. Grave et soucieux, avec sa belle voix et son léger accent méridional qui lui donne un charme tout particulier, il me dit : « Petit Boullen-je crois qu’on vous appelle ainsi-la guerre, et bien, c’est sérieux. Il se pourrait bien que nous y passions tous. » (p.43) Le combat de la cause juste qui les soude.

Jeanne Boullen connectera Jean Moulin avec Jacques Monod, et un important réseau de protestants, formé de pasteurs français,  des responsables de la YMCA et de l’USC, en la personne du pasteur Howard Brooks : « Officiellement mandaté par l’USC, le Pasteur Brooks a aussi secrètement reçu l’onction des services américains ainsi que la bénédiction de leurs homologues anglais. Il est chargé d’une double mission, l’une à mener ouvertement, l’autre à conduire clandestinement. La première consiste à enquêter pour le compte de l’USC sur la situation dans les nombreux camps d’internement où Vichy parque les étrangers à ses yeux suspects. La seconde, commandée par les services secrets, est de faire le point sur la réalité de la Résistance en France dont deux éminents français émigrés aux Etats-Unis assurent qu’elle existe, qu’elle s’étend et qu’elle agit, ce dont Washington et Londres doutent, tout en s’interrogeant sur la couleur politique de cet hypothétique mouvement ».(p 75)

Des risques, Jeanne Boullen en a pris. D’elle, la veuve de Jacques Monod précise : « Elle nous a amené des prisonniers évadés, des ouvriers du nord, des soldats anglais, des insraélites à qui elle avait fait passer la ligne de démarcation. Avec mon mari, avec le pasteur Heuzé, et Mr Lowry (quaker), elle a sauvé enfants et adultes israélites« .(p 68) L’amie inconnue de Jean Moulin, nous permet de découvrir cette femme engagée, ses actions, la fidélité infaillible de Laure Moulin à son égard, dans les moments de pénurie, jusqu’à la fin de ses jours.

Mariée pendant l’occupation, à Franz Neumann, jeune poète autrichien juif,  dont elle aura deux fils, Jeanne Boullen pensait : « Qu’aux pouvoirs nés d’hier il faut résister aujourd’hui, que rien ne compte que la fraternité, et que la conscience est la volonté vraie de Dieu » (P.24) Quarante-cinq  ans après son décès, la force de son courage nous éclaire.

 L’amie inconnue de Jean Moulin, par Jacques Baynac, Edition Grasset, 141 pages, dépôt légal mars 2011.

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s